Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 05:16

C'est décidé, je pars pour un rassemblement "meuzeus et motos de l'est" aux "Ancizes", en Auvergne, en 125 ETS pour les connaisseurs.

il y a une vingtaine d'années, c'était une dizaine de barbours qui appartenaient aux deux clubs.

(Claude, Armand, Eric "l'épicier", Serge, Jean Luc L., Dominique Q. Joël S., Patrick.......).

Je demande à Jean de m'accompagner avec sa "four" en "assistance" au cas où......

Nous partons de bon matin, le vendredi, il fait trés beau et les quelques 400 km doivent être abattus à une moyenne plus que raisonnable (70 km/h)

les "anciennes" et les "anciens"

les "anciennes" et les "anciens"

Nous passons par Tours et un arrêt à Loches est prévu, pour aller dire bonjour à Eric Vidron de "Mécaflat" un vrai "motociste" BMW et amateur de motos anciennes et également collectionneur.

'

éric , en plein travail ! (A quoi servent les lunettes ?)

éric , en plein travail ! (A quoi servent les lunettes ?)

Nous quittons Eric, vers midi, celui-ci nous indique un petit resto sympathique à quelques kilomêtres, dans le village de Perusson, ou nous déjeunerons fort bien, il s'agit de "l'antidote" qui propose un menu à 12.50 euros.

Nous faisons un plein aprés quelques 270 kms, pour la meuzeu c'est tout un cérémonial,, il faut faire son mélange dans le réservoir aprés un savant calcul pour arriver à 2.5 % d'huile pour la quantité que l'on vient de mettre en essence.

Quelques kilomètres avant la station, la MZ ratatouillait un peu........

Jean, prudent, prévient......

Jean, prudent, prévient......

Arrêt pour Jean, et nous sommes entrés en .... Culan.. ..peut marcher avec fée....Arrêt pour Jean, et nous sommes entrés en .... Culan.. ..peut marcher avec fée....

Arrêt pour Jean, et nous sommes entrés en .... Culan.. ..peut marcher avec fée....

Bon jusque là tout va bien mais........ la Meuzeu ratatouille, ne prend plus ses tours et il reste 60 km....on s'arrête, observation habituelle du visage de la bougie... et nous entendons deux moteurs caractéristiques, une jawa 350 et une MZ 250... nous ne sommes plus seuls, et sur la bonne route !!

,

Nous ne sommes plus seuls, mais toujours en panne !!!
Nous ne sommes plus seuls, mais toujours en panne !!!

Nous ne sommes plus seuls, mais toujours en panne !!!

Fred et François nous aident à chercher le sujet de panne, nous prévenons l'organisateur que nous serons en retard et repartons à travers la montagne à 30/40 km heure.

Nous arrivons dans la nuit noire vers 21h30, Dominique Dupont également "barbour" est aussi arrivé d'Angers. .

On oublie la moto, on verra cela demain, on dîne, et nous dormons (trés bien) dans des batiments dédiés à la restauration de la Chartreuse du port sainte Marie.

Tôt le lendemain, tout le monde se préoccupe de ma panne, "ta bougie est morte" "ton rupteur déconne", ton anti-parasite ne va pas", "il ya longtemps que tu as ce bruit de vilo", enfin Daniel le spécialiste, regarde avec moi et .... en voulant sortir le pointeau, je m'aperçois que l'un des flotteur est plein d'essence ! c'est la panne, il est perçé !

bon, on trouve !
bon, on trouve !
bon, on trouve !
bon, on trouve !

bon, on trouve !

Comment ressouder ? au briquet ,au risque de l'éclater ? Pas de fer à l'étain ?

Jean Luc l'organisateur, m'enméne chez lui à quelques kilomètres, démonter ses flotteurs sur sa 125 ts, je suis dépanné et je lui renverrai par la poste.

le samedi aprés midi, je reste au campement,, quelque peu fatigué, Jean ira faire la balade de 3 heures avec les "deux-temps".

"les Ancizes" rassemblement des meuzeus !!!!"les Ancizes" rassemblement des meuzeus !!!!

soirée détendue, j'ai faillit avoir la coupe du plus malchanceux, mais Thierry, un adhérent venant de Nîmes, en 500 rotax, a cassé sa courroie de distribution après 400 km et est retourné chez lui puis venu en voiture ! (merci Thierry).pour info sur les monos rotax , si la courroie casse, il n'y a pas de bobos les soupapes ne tapent pas dans le piston.

repas du samedi soir .

repas du samedi soir .

Nous avons décidé de partir tôt, le dimanche matin et de zapper la bourse de Riom (musée Baster) prévue dans la matinée.

Nous devions nous lever à 7h30 mais un "loir" niché dans le mur, nous a réveillé dés 5 h15, nous nous sommes donc levés et préparés vers 6h30, nous avons déjeuné avec un ou deux adhérents déjà levés et pris la route vers 7h30.

Ensuite pour le retour, que du bonheur, la 750 four n'est pas tombée en panne et a passé ses 225 000 km !

La "meuzeu" tenait un 90/100 avec toutefois un petit 70 dans des côtes !

Pour rester jeune, rien qu'un tel périple ! non ?

hi ! hi ! hi ! plus de 800 km !
hi ! hi ! hi ! plus de 800 km !

hi ! hi ! hi ! plus de 800 km !

Partager cet article
Repost0

commentaires